Les Parfums d'Uzège

Devant le nombre de plus en plus important de parfums mis sur le marché, la Société Française des Parfumeurs a établi une classification. Cette classification se compose de 7 familles olfactives. Elles mêmes   se divisent en 47 sous-familles.

Ce classement par familles olfactives permet au professionnel de se retrouver dans la multitude de fragrances olfactives. En même temps, cette distinction est utile au particulier passionné pour le choix d’un parfum.

Hespéridée

Famille la plus ancienne, c’est elle qui a accueilli les premières eaux de Cologne misent sur le marché. Parmi les parfums classés dans cette famille olfactive, on trouvera des senteurs d’agrumes comme la bergamote, le citron, le pamplemousse,  la mandarine…

Florale

Elle est la plus importante des familles olfactive des parfums en nombre de parfums associés. Parce qu’elle est aussi la plus appréciée par les femmes. En effet, elle regroupe les parfums ayant une thématique principale de fleur ou de  bouquet floral : jasmin, rose, muguet, violette, narcisse, tubéreuse…

Fougère

Contrairement aux familles précédemment définies, le nom de celle-ci ne décrit pas vraiment ce qu’elle contient. En effet, il n’y a ici aucun rapport avec l’odeur de la fougère… mais plutôt des assemblages entre des notes lavandées, boisées, mousse de chêne, coumarine, bergamote, géranium.

Chypre

Cette famille est nommée ainsi suite au succès du parfum « Chypre » de François COTY en 1917. Ce parfumeur audacieux est souvent considéré comme le père de la parfumerie moderne. On y trouve des accords de mousse de chêne, ciste-labdanum, patchouli, bergamote…

Boisée

Cette famille olfactive représente beaucoup plus l’univers de la parfumerie masculine. Ainsi, ses notes sont chaudes et opulentes (santal, patchouli) et parfois sèches (cèdre, vétiver).

Mais de plus en plus de femmes appréciant et assumant les fragrances intenses et boisées, les parfumeurs développent aussi des gammes mixtes et/ou féminines.

Ambrée – Orientale

La dénomination « ambrée » est limpide pour les parfumeurs, les « nez » et autres représentants de la profession. Cependant, le commun des mortels comprend bien mieux le côté « Oriental » qui évoque un tas de fragrances chaudes et sensuelles. A la fois douces et envoûtantes, elles sont le résultat d’une harmonie parfaite entre épices et matières précieuses, bois sensuels et notes animales.

Cuir

Cette matière d’origine animale s’utilise dans l’habillement depuis de très nombreuses années. Il a la particularité d’être initialement tanné avec des écorces brûlées. Les parfumeurs ont travaillé pendant longtemps pour remplacer cette odeur parfois incommodante par une plus agréable à respirer à longueur de journée. Ces derniers font ensuite par cette famille le cheminement inverse. En somme, ils travaillent à reproduire cette odeur si particulière.

Sèche et très masculine, cette famille évoque donc le cuir. Le bois fumé voire même brûlé et le tabac avec des notes de tête aux inflexions florales qui adoucissent le tout.

Même si les familles sont assez distinctes les unes des autres, elles sont amenées à s’entrecroiser dans de nombreuses créations olfactives !

Panier
Retour haut de page

Inscrivez vous à la newsletter

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
Les Parfums d’Uzège est responsable du traitement de vos données. Les informations que vous fournissez ci-dessus sont utilisées pour envoyer des communications sur les offres, les nouveautés et les événements des Parfums d’Uzège. Pour plus d’informations sur le traitement de vos données personnelles et pour connaître vos droits, veuillez consulter notre Politique de Confidentialité ou contacter notre responsable de la protection des données à l’adresse électronique suivante contact@parfums-duzege.com